Quel départ !

La première étape de ce 101ème tour de France a tenu toutes ses promesses.

Il est vrai que les départs à l’étranger ont toujours une saveur particulière mais il faut reconnaître que celui que vient de vivre l’équipe de la caravane Festina, reste parmi tous l’un des plus beaux.

Il faut croire que les anglais c’étaient passé le mot pour se rejoindre sur le bord des routes. Ils étaient en effet des centaines de milliers de supporteurs enthousiastes et souriants à envahir les voies du Yorkshire pour apercevoir les véhicules de la caravane puis les coureurs.

UNE FOULE DIGNE DES PLUS BELLES ETAPES DE MONTAGNES.

Avant le départ réel, la caravane a profité d’une parade de 17 kms dans Leeds et ses villes environnantes où le jaune était de rigueur : drapeau, vélo, tout était jaune même les moutons !

Le parcours très vallonné se creusant un chemin à travers la verdoyante campagne anglaise a ensuite offert aux caravaniers des vues a coupé le souffle. La foule réunie en d’innombrables groupes se massait dans les cols au bord des canyons parmi les moutons, encore eux, deuxième population la plus représentée sur les routes.

C’est avec beaucoup de fierté que les anglais accueillent ce Grand Départ du Tour de France, course qui reste pour la grande majorité d’entre eux associé aux magnifiques paysages français où s’affrontent chaque année les plus grands cyclistes du moment. Un air de vacances et d’histoire à la française dans leur jardin, ils apprécient !

Les sourires, les gestes de la main et autres « Bonjour » lancés depuis la table de pique nique installée au bord de la route étaient de rigueur.

Et disons le : l’équipe Festina a terriblement apprécié.

C’est malheureusement avec la chute de leur Cav’ (Marc Cavendish) national que se sont effondrés tous leurs espoirs de victoire à la maison. Le Cav qui a tenu a ralier la ligne d’arrivée malgré la douleur a reçu l’ovation qu’il méritait. C’est finalement une ambulance qui l’attendait pour rejoindre l’hôpital. Le Tour s’arrête là pour Cavendish.

LES TORPEDOS, NOS HEROS

Au fil des étapes du Tour de France vous allez apprendre à découvrir, reconnaître et aimer notre caravane.
Aujourd’hui, nous vous présentons nos deux bolides : les Torpedos. Montre géante, venue d’une autre galaxie, les Torpedos Festina ont vu du pays, Giro, Vuelta, Tour de France. Ils tournent depuis près de 10 ans et comme le public les adore et qu’on ne change pas une équipe qui gagne, nous les ressortons chaque année.

Effet garanti sur les anglais. Nos aviateurs Paulin et Henri n’ont pas raté cette belle occasion pour chauffer le public et montrer Festina sous ses plus belles couleurs.

En bref, une journée comme on les aime !
Découvrez la vidéo du jour … so british !

Quel départ !

La première étape de ce 101ème tour de France a tenu toutes ses promesses.

Il est vrai que les départs à l’étranger ont toujours une saveur particulière mais il faut reconnaître que celui que vient de vivre l’équipe de la caravane Festina, reste parmi tous l’un des plus beaux.

Il faut croire que les anglais ce sont passé le mot pour se rejoindre sur le bord des routes. Ils étaient en effet des centaines de milliers de supporteurs enthousiastes et souriants à envahir les voies du Yorkshire pour apercevoir les véhicules de la caravane puis les coureurs.

UNE FOULE DIGNE DES PLUS BELLES ETAPES DE MONTAGNES.

Avant le départ réel, la caravane a profité d’une parade de 17 kms dans Leeds et ses villes environnantes où le jaune était de rigueur : drapeau, vélo, tout était jaune même les moutons !

Le parcours très vallonné se creusant un chemin à travers la verdoyante campagne anglaise a ensuite offert aux caravaniers des vues a coupé le souffle. La foule réunie en d’innombrables groupes se massait dans les cols au bord des canyons parmi les moutons, encore eux, deuxième population la plus représentée sur les routes.

C’est avec beaucoup de fierté que les anglais accueillent ce Grand Départ du Tour de France, course qui reste pour la grande majorité d’entre eux associé aux magnifiques paysages français où s’affrontent chaque année les plus grands cyclistes du moment. Un air de vacances et d’histoire à la française dans leur jardin, ils apprécient !

Les sourires, les gestes de la main et autres « Bonjour » lancés depuis la table de pique nique installée au bord de la route étaient de rigueur.

Et disons le : l’équipe Festina a terriblement apprécié.

C’est malheureusement avec la chute de leur Cav’ (Marc Cavendish) national que se sont effondrés tous leurs espoirs de victoire à la maison. Le Cav qui a tenu a rallier la ligne d’arrivée malgré la douleur a reçu l’ovation qu’il méritait. C’est finalement une ambulance qui l’attendait pour rejoindre l’hôpital.

LES TORPEDOS, NOS HEROS

Au fil des étapes du Tour de France vous allez apprendre à découvrir, reconnaître et aimer notre caravane.
Aujourd’hui, nous vous présentons nos deux bolides : les Torpedos. Montre géante, venue d’une autre galaxie, les Torpedos Festina ont vu du pays, Giro, Vuelta, Tour de France. Ils tournent depuis près de 10 ans et comme le public les adore et qu’on ne change pas une équipe qui gagne, nous les ressortons chaque année. Vous les reconnaitrez sur la vidéo.

Effet garanti sur les anglais. Nos aviateurs Paulin et Henri n’ont pas raté cette belle occasion pour chauffer le public et montrer Festina sous ses plus belles couleurs.

En bref, une journée comme on les aime !
Découvrez la vidéo du jour … so british !