THIS IS OUR SPORT. WELCOME

PASSION PARTAGÉE

Nous suivre, c’est découvrir un peloton d’informations sur les principales épreuves du cyclisme de compétition. Calendriers, étapes, classements, anecdotes. Des émotions sur deux roues.

03/07/2013

Orica Greenedge Gagne  » Le Pari  » Nice

Vu dans:

4ème étape : NICE-NICE « Contre la montre par équipe »

Cette après-midi, Nice avec sa fameuse promenade des Anglais était le théâtre de l’épreuve du contre-la-montre par équipe. Le tour n’était plus revenu dans cette ville depuis le départ de 1981. Cette compétition s’avérait des plus instructives dans la mesure où elle permettait de jauger les différentes forces en présence et les qualités de rouleur de chacune dans un exercice bien approprié. Le tracé de 25 km sur un terrain plat laissait imaginer pour le vainqueur et ses suivants une moyenne ultra rapide. Pour l’emporter la marge d’erreur s’annonçait des plus faible et les équipes SKY et OMEGA PHARMA-QUICK STEP faisaient figure de favoris malgré quelques handicaps avec des blessés notamment. Au niveau règlement était pris en compte le temps réel de chaque formation calculé sur le cinquième homme. Si RADIOSHACK avait l’intention, sans grand espoir, de défendre bec et ongles le maillot jaune de Bakelants, les formations, SAXO-TINKOFF, BMC, ORICA GREENEDGE et MOVISTAR entendaient bien tirer les marrons du feu.

Cinq équipes en 5 secondes à l’intermédiaire

 Dès 15 h 15 la première formation à s’élancer était celle d’Argos-Shimano, sans grande ambition, suivie quatre minutes plus tard par celle d’Omega Pharma-Quick Step. Au premier passage intermédiaire, km 13, Argos donnait la première référence temps en 14′ 14″. Ce temps allait être pulvérisé par l’équipe championne du monde en titre Oméga Pharma-Quick Step partie bille en tête avec 13′ 16. L’équipe Belge entendait livrer une bataille titanesque à ses adversaires afin de faire revêtir le maillot jaune à son jeune Polonais, Kwiatkowski , actuel leader du maillot blanc.
Le danger venait principalement des Saxo- Tinkoff, Oreca GreenEdge, Garmin, Sky qui pointés ,après 13 km ,respectivement à 1, 3, 4 5 secondes seulement.

Orica GreenEdge propulse Gerrans en jaune

Omega Pharma-Quick Step mettait la barre très haute en bouclant son parcours en 25’57 et espérait bien dompter la fougue de ses poursuivants, se prévalant de son expérience en la matière. Mais c’était sans compter sur plusieurs formations très dangereuses, à l’instar d’abord de l’autre favorite Sky ,qui échouait à deux secondes. Si ce groupe ne s’était pas parfois désorganisé, où tout les coureurs ne semblaient pas œuvrer de concert pour des raisons physiques, nul doute que Boasson Hagen aurait pris le paletot jaune. D’autant que Froome paraissait dans une forme étincelante. L’équipe Saxo -Tinkoff de Contador montait la gamme et pouvait être fière quant à elle d’une bonne quatrième place à neuf secondes. Mais le grand vainqueur fut l’équipe Oreca GreenEdge qui forte d’une science pointue en la matière et très à son avantage devançait d’une toute petite seconde Omega Pharma – Quick Step. Tout s’est joué sur le fil du rasoir au niveau du gotha des favoris. En tout cas Gerrans (Orica) pouvait avoir le moral au beau fixe car il endossait justement le maillot jaune. Au général, ses coéquipiers Impey et Albasini occupaient le podium. Déception niveau français où la F.D.J. fr fut la meilleure équipe sans toutefois rentrer dans le top 10.