THIS IS OUR SPORT. WELCOME

PASSION PARTAGÉE

Nous suivre, c’est découvrir un peloton d’informations sur les principales épreuves du cyclisme de compétition. Calendriers, étapes, classements, anecdotes. Des émotions sur deux roues.

12/07/2013

Martin et froome grands bénéficiaires

Vu dans:

Etape 11 : Avranches / Mont-Saint-Michel C.L.M.

Aujourd’hui les coureurs se testaient dans un exercice bien spécial avec le contre-la-montre entre Avranches et Le Mont-Saint-Michel , long de 33 km. C’ était un parcours parfaitement plat qui attendait les concurrents pour un effort solitaire privilégiant au premier abord les purs spécialistes tendance rouleur.
Muravyev (Ast) était le premier des cent quatre vingt deux participants à s’élancer dès 10 h 28′.
Les départs avaient lieu toute les deux minutes et enfin toutes les trois minutes à partir du 25ème au général.

En 36′ 29  » Tony Martin met la pression…

Des premiers coureurs se présentant sur la rampe de lancement c’est Tuft (Green), le vétéran Canadien, qui établissait le premier temps référence en 38 ‘ 04″, crédité d’ une vitesse moyenne de 52 km / h.
Dans la première centaine d’unités à s’élancer on surveillait le comportement du grandissime favori Tony Martin (Oqs), pointé au 118ème rang du classement général. Ceci malgré les séquelles dues à sa chute en Corse. Rouleur hors pair et vainqueur déjà de vingt neuf contre-la-montre , sa performance était scrutée avec intérêt. Sur un terrain d’expression idéale le champion du monde Allemand réalisait le temps ébouriffant de 36′ 29″ avec une moyenne de 54,271 km/h. Ses temps intermédiaires aux km 9,5 et 22 s’affichaient respectivement à hauteur de 10′ 21″ et 24′ 42 « . Il précédait au final De Gendt (Vac) de 1′ 01″ , auteur d’une belle prouesse.
Quant au vice champion de France Roy (Fdj) il finissait brillamment à 1’43″ de Martin.

…sur les outsiders….

Il fallait attendre ensuite le parcours des derniers trente cinq coureurs pour se faire une idée plus précise du chrono de Martin et constater qui pouvait le titiller, voire le battre. Porte (Sky) partait en diesel mais forçant sur la fin s’attribuait la 3ème place au provisoire à 1’20″ de Martin. Chavanel à la tête d’un temps canon au km 9,5 à 7″ du meilleur s’écroulait totalement par la suite.
La bonne affaire revenait au jeune Kwiatkowski (Oqs) qui avait en tête de briller sur cette course afin de reprendre le maillot blanc à Quintana (Mov).
Il a su ainsi donner de sa personne en s’approchant de 1’31″ du champion du monde et s’emparait de la 4ème place, toujours classement provisoire.
Seul Froome pouvait le faire rétrograder éventuellement, Contador (Saxo) ,flirtant aux environs de la 10ème place aux intermédiaires.

…et relègue Froome à douze secondes

Froome , au mental inébranlable et jamais taraudé par le doute, s’appropriait le meilleur temps du premier intermédiaire avec une petite seconde d’avance sur Martin. Le deuxième intermédiaire confirmait la première impression et l’écart en faveur du maillot jaune doublait ( deux secondes ). Le suspense était total mais Froome bien que pompant toute l’énergie possible au plus profond de lui même ne pouvait devancer Martin et succombait pour une douzaine de secondes.
De Gendt 3ème à 1’01 » et Porte à 1’21″ complétait le quatuor de tête.
Chavanel 7ème et Roy 8ème ne déméritaient pas.
Au général bonne affaire pour Froome qui distançait Valverde de 3’25″ et reléguait Mollema à 3’37″ et Contador à 3’54″ .
Qaunt à Perraud il faisait son entrée dans le top 10 (dixième à 5’39).

P1050725