THIS IS OUR SPORT. WELCOME

PASSION PARTAGÉE

Nous suivre, c’est découvrir un peloton d’informations sur les principales épreuves du cyclisme de compétition. Calendriers, étapes, classements, anecdotes. Des émotions sur deux roues.

17/07/2013

Les coulisses du Tour

Vu dans:

12 millions de personnes présentes chaque année sur le bord des routes.Après les Jeux Olympiques et la Coupe du monde de Football, le tour de France est le troisième événement sportif au monde. Cette année, 22 équipes et 198 coureurs ont pris le départ de cette compétition. Chaque jour, chez ASO, l’un des principaux organisateurs du Tour, ce sont 400 personnes qui travaillent sur la préparation de cet événement. A ce chiffre s’ajoutent les hôtesses, les bénévoles et les différents partenaires.Alors qui sont ces personnes qui prennent part à cette organisation et quelles sont leurs missions sur le Tour ? Comment s’organise au quotidien un événement d’une telle ampleur?

Focus sur ces gens qui font le tour.

P1050882

Le village départ, une prouesse au quotidien

Dans les villes départ choisies par l’organisation, chaque nuit est quelque peu troublée par un étrange manège. Dès 4 heures du matin, les équipes techniques sont chargées d’installer le village qui servira à accueillir les invités.

En quelques heures ce sont quarante-trois à quarante-sept stands dédiés aux partenaires et à leurs invités qu’il faut monter puis démonter une fois que les coureurs sont partis.
Entre les camions techniques et le village en construction, le ballet est incessant. Il faut finir d’installer le décor avant l’ouverture des portes.

P1060131

En route vers l’arrivée

En fin de matinée il est temps pour les coureurs de prendre le départ de l’étape.
Pour le staff du Tour et les invités deux options s’offrent alors : le parcours « hors course » calculé par les organisateurs du Tour ou « la voie royale » c’est a dire le chemin emprunté par les coureurs et la caravane publicitaire.
A noter que le premier départ sous l’arche n’est qu’un départ fictif destiné aux spectateurs et aux caméras. La course, elle, ne commence quelques kilomètres plus loin au kilomètre 0.

Dans les voitures autorisées à emprunter l’itinéraire de la course (dont la nôtre) le spectacle est présent à chaque kilomètre. La caravane publicitaire a régalé le public des précieux goodies et l’ambiance est au rendez -vous chez les spectateurs qui attendent leurs cyclistes favoris.
Les voitures de sécurité circulent avec nous et veillent au bon déroulement de la remontée de la caravane.Ce n’est pas l’heure de s’arrêter discuter avec les membres de l’équipe Festina. Un petit signe et nous filons vers la ligne d’arrivée.

P1050906

Merci les Doublet

Le parcours terminé, place à la détente dans les multiples espaces mis à disposition des invités. A l’inverse, fin de la coupure quotidienne pour les hôtesses qui reprennent activement du service.
Sur la ligne d’arrivée, ce sont les Doublet qui s’occupent de l’installation du matériel. Dès 7h du matin cette équipe 100% masculine, est chargée de préparer la zone d’arrivée, divisée entre les barrières hautes et les barrières basses. « On installe les barrières le long de la route, on sécurise la zone en 3 heures environ voire beaucoup plus pour la montagne » explique Nicolas, équipier barrière basse.
Après l’arrivée des coureurs ils désécurisent immédiatement la zone et rejoignent au plus vite l’arrivée de la prochaine étape. « Un rythme éprouvant  , raconte Nicolas « mais entre mecs on rigole bien !»
Les jours de repos ont tout de même été bienvenue chez les Doublet.

doulet Film