THIS IS OUR SPORT. WELCOME

PASSION PARTAGÉE

Nous suivre, c’est découvrir un peloton d’informations sur les principales épreuves du cyclisme de compétition. Calendriers, étapes, classements, anecdotes. Des émotions sur deux roues.

10/07/2013

Les allemands en excès de vitesse

Vu dans:

Etape 10 : Saint-Gildas-Des-Bois / Saint-Malo

Après une journée de repos salvatrice, cent quatre vingt deux coureurs , de Saint-Gildas-Des-Bois, partaient à l’assaut des remparts de Saint-Malo, suivant une étape de 197 km au profil assez plat. Pour beaucoup le sprint massif devenait inéluctable.

Julien Simon en bon régional

Sempiternelle entrée en matière avec la complicité de Mate (Cof) , Cousin (Eur), Westra (Vac) , Oroz (Eus) et Simon (Soj) qui dès le km 4 , sortaient des entrailles d’un peloton modulant son allure. Pour Julien Simon, régional de l’étape, il n’était pas question de zapper cette échéance.
L’écart grandissait et à hauteur des cinq minutes . Les Lotto, Omega Pharma-Quick Step et Argos Shimano reprenaient le collier en avant de la poursuite . Chacun des leaders sprinters Greipel (Lot), Cavendish (Oqs) et Kittel (Argos) déléguait un des leur pour maintenir le rythme. Tandis que l’équipe Sky de Froome, maillot jaune , remontait également à l’avant , l’équipe Cannondale ne prenait aucune initiative.

Points anecdotiques pour Mate et Westra

Le vent était toujours aussi contraignant et au km 127,5 était installé le sprint intermédiaire du Hinglé. Si Mate, devant Westra et Simon, passait en tête des échappés, c’est Greipel , en ce qui concernait le peloton , qui coupait le premier la ligne suivi de près par Sagan (Can). A une soixantaine de km de Saint-Malo l’avance ne se mesurait plus qu’à deux minutes environ.
Pour l’ anecdote Westra marquait l’unique point de la seule difficulté du jour avec la côte de Dinan (4ème cat) au km 142 et profitait de son accélération pour tenter de s’enfuir seul, en vain. L’écart entre le quintet et le paquet remontait à 2’33 à 50 km de la fin de l’épreuve.

Quel sprint : Kittel coiffe Greipel

Face à un vent contraire très prononcé les échappés, Westra excepté, ont continué de se rebiffer, retardant l’échéance au maximum. Mais le peloton passant la surmultipliée sonnait le glas inévitablement des fuyards à moins de 6 km des remparts, tout en s’étiolant fortement . Les équipes de sprinters enclenchaient la vitesse supérieure et au bout d’un sprint ahurissant Kittel coiffait Greipel devant respectivement Cavendish, Sagan et Bonnet (Fdj). Veelers (Argos), quant à lui, chutait spectaculairement suite à un décalage de Cavendish.
Le classement général ne changeait pas en tête et Froome gardait sa tunique jaune.