THIS IS OUR SPORT. WELCOME

PASSION PARTAGÉE

Nous suivre, c’est découvrir un peloton d’informations sur les principales épreuves du cyclisme de compétition. Calendriers, étapes, classements, anecdotes. Des émotions sur deux roues.

09/07/2013

Froome et les Sky touchent le ciel

Vu dans:

Etape 8 : Castres – AX 3 Domaines

Après une étape très exigeante pour les organismes, les 188 rescapés du tour abordaient ce jour les Pyrénées. Cette première étape de montagne longue de 195 km était relativement plate jusqu’à une cinquantaine de km de l’arrivée où les prétendants avaient à escalader le redoutable Col de Pailhères, avant d’entamer l’ascension menant à la station d’ AX 3 Domaines. Première étape de vérité qui devait permettre de jauger les forces de chacun des favoris.

Trois Français en tête

Entrée en matière assez classique puisque Marino (Soj), Hoogerland (Vac) rapidement accompagnés de Riblon (Ag2r) et Molard (Cof), n’écoutaient que leur courage pour s’échapper d’un peloton qui avait mis la pédale douce. Au quinzième kilomètre l’ écart atteignait 4’15, et faisait de Riblon un virtuel maillot jaune. La première difficulté avec la côte de Saint-Férréol ( 4ème cat.), voyait Molard marquer un point au classement des grimpeurs. L’avance maximum atteignait 9’50 avant de décroître régulièrement sous l’effet des équipes Orica – GreenEdge et Sky placées à l’avant- garde du peloton. Au sprint intermédiaire de Quillan (km 119,5) Hoogerland précédait dans l’ordre Marino, Molard et Riblon. Quant à Greipel (Lot) il réglait le sprint du peloton devant Sagan (Can) et Cavendish (Oqs).

Festival de Quintana à La Pailhères

Au km 130 les équipes des favoris commençaient à se placer en tête des poursuivants avec les Sky, Saxo – Tinkoff et Belkin alors que l’allure était toujours aussi effrénée. Vingt kilomètres plus loin le quatuor de tête, travaillant toujours en harmonie , entreprenait la montée du col de Pailhères (Hors catégorie), avec une avance inconsistante d’une minute. Riblon ne voulait pas abdiquer et faisait preuve de générosité en partant seul, alors que dans le peloton, rangé sous l’autorité des Sky , les rangs s’éclaircissaient notoirement . Gesink (Bel) faussait quand même compagnie au paquet et s’évertuait en vain à colmater la brèche avec Riblon, alors que Voeckler jouait timidement sa carte en s’extirpant à son tour. Quintana (Mov) déposait Voeckler à 6 km du sommet avant de faire subir le même sort à Gesink. A 5 km le Colombien absorbait Riblon. Rolland (Eur) partait en contre, imité par Anton (Eus). Le train Sky fidèle à lui même ne laissait rien au hasard et assurait la poursuite. Van Garderen (Bmc) flanchait à moins de 3 km du haut.
Quintana s’imposait au sommet devant Rolland à 30 secondes et Nieve (Eus) à une minute talonné par le peloton .

Froome impérial

Dans la longue descente Pinot (Fdj), toujours en proie à une grosse peur dans cet exercice, répugnait à suivre le peloton. Rolland revenait avec dextérité sur Quintana au pied de la montée finale. Mais sans autre forme de préavis ce dernier éjectait le Français et le peloton d’une vingtaine d’unités naviguait à une trentaine de secondes . Porte (Sky) dans un véritable exercice de sape ,durcissait la course au profit de Froome (Sky) et au préjudice d’ Evans (Bmc) , Schleck (Shack), Rogers (Sax), Nieve et Rodriguez (Kat) entre autres.
A cinq km de la banderole Porte et Froome recollaient à Quintana alors que Contador et Kreuziger ( Sax) cédaient du terrain sous l’effet de l’accélération des deux Sky.
Froome n’avait aucun scrupule à démarrer et portait son effort victorieux creusant les écarts à la pelle.
Sur la ligne Froome faisait l’éclatante preuve qu’il était bien le meilleur et pouvait connaître légitimement le vertige du succès. Son second, Porte, à 51″ , devait être associé à ces éloges et se concoctait un solide statut d’outsider. Valverde (Mov) à 1’44 et Mollema (Bel) à 1’50 réussissaient un joli coup contrairement aux Contador, Rolland, Evans ,Pinot et consorts qui baissaient Pavillon. Les quatre premiers de l’étape occupaient pareillement les quatre premières places du général.

P1050281