THIS IS OUR SPORT. WELCOME

PASSION PARTAGÉE

Nous suivre, c’est découvrir un peloton d’informations sur les principales épreuves du cyclisme de compétition. Calendriers, étapes, classements, anecdotes. Des émotions sur deux roues.

18/07/2013

Froome encore et toujours à l’heure

Vu dans:

Etape 17 : Embrun / Chorges C.L.M. individuel

Aujourd’hui les coureurs disputaient le contre-la-montre individuel entre Embrun et Chorges sur une distance de 32 km. Cette épreuve s’annonçait des plus spectaculaire avec le franchissement de deux côtes de deuxième catégorie , des replats et d’une descente finale aussi rapide que redoutable.
L’affaire devait se conclure au profit d’un coureur qui saurait allier des dons de rouleur et de grimpeur.
Les coureurs partaient de 2′ en 2′ sauf les derniers de 3′ en 3′ à compter du vingtième au général.
Peraud (Ag2r) chutait le matin lors de la reconnaissance du circuit et se fracturait la clavicule sans déplacement. Le neuvième du général allait quand même prendre le départ pour abandonner par la suite …sur chute.

Westra mieux que Tony Martin

Alors que cent dix coureurs ont déja passé la ligne d’arrivée on pouvait dresser un premier bilan. C’ était Westra (Vac) qui signait le temps de référence en 54’02  » . Rein Taaramae (Cof), soucieux de se redonner un peu de lustre, concluait son parcours à 11 secondes du Hollandais et De Gendt (Vac) à 12 . De Marchi (Can) , signalé en son temps en tête aux deux intermédiaires, a finalement fléchi sur la fin pour échouer à 13 secondes du Vacansoleil . Quant au champion du monde du chrono, Tony Martin (Oqs), il ne pouvait rééditer sa prestation du premier contre-la-montre du Mont-Saint-Michel , où il avait pris le meilleur sur Froome (Sky) . Avec 37 secondes de retard il précédait respectivement Moser(Can) et Roy (Fdj).

Van Garderen meilleur temps avant la pluie

Avant que ne partent les trente derniers du classement général l’Américain Van Garderen (Bmc) bénéficiait d’un temps encore clément et arrivait sans encombre dans le temps canon de 53’24″ . Il refoulait Jon Izaguirre (Eus) , qui s’était illustré en s’emparant de la tête, à 34″. Les deux Français de la Fdj , Jeannesson et Geniez , et celui de l’Ag2r, Riblon, faisaient mieux que de se défendre se postant respectivement aux septième , neuvième et huitième rang . On recensait dès lors provisoirement : 1. Van Garderen , 2. Izaguirre, 3. Westra, 4. Taaramae, 5.De Gendt, 6. De Marchi, 7. Jeannesson, 8.Riblon, 9.Geniez , 10. Martin.

Froome devant Contador

La fenêtre météo reprenait un meilleur aspect et les routes s’avéraient sèches pour la vague des trente derniers coureurs. Une explication Majuscule entre les cracks se profilait. Lesquels étaient sur le point d’épancher leur soif de compétition.
A ce petit jeu le Britanique Froome, concentré à bloc, se montrait le plus fort, puisque vainqueur de Contador (Saxo) de neuf secondes. L’Espagnol pourtant en première position aux intermédiaires n’avait pas la moelle pour s’agripper à la première place. Le changement de vélo qu’opérait Froome, à la différence de Contador, a peut être été déterminant.
Rodriguez (Kat) terminait troisième à 10 secondes et Kreuziger (Saxo) à l’ombre du podium à 23 secondes . Valverde à 30 secondes s’octroyait une bonne cinquième place.
Au général Kreuziger complétait le podium se substituant à Mollema ( (Bel) rétrogradé quant à lui à la quatrième place . Quintana (Mov) conservait sa cinquième place.

P1050093