THIS IS OUR SPORT. WELCOME

PASSION PARTAGÉE

Nous suivre, c’est découvrir un peloton d’informations sur les principales épreuves du cyclisme de compétition. Calendriers, étapes, classements, anecdotes. Des émotions sur deux roues.

26/07/2014

ETAPE 20 – C.L.M. BERGERAC – PERIGUEUX : LE CHRONO POUR MARTIN, LE PODIUM POUR PERAUD (2) ET PINOT (3)

Vu dans:

Cette vingtième étape entre Bergerac et Périgueux sentait la poudre car elle devait déterminer les deux coureurs complétant le podium avec Nibali (Ast) déjà assuré d’occuper la première marche.

Trois coureurs se tenaient dans une fourchette de quinze secondes : Pinot (Fdj), Peraud (Ag2r) et Valverde (Mov). Le tout était de savoir qui allait rester à l’ombre du podium et si Pinot (2ème) et Peraud ( 3ème) étaient en mesure de conforter leur classement actuel. Pour cet unique chrono le tracé n’était non seulement assez long aves 54 km mais relativement  vallonné, ce qui devait permettre aux spécialistes et aux plus puissants de s’exprimer.

 

PREMIER TEMPS DE REFERENCE

Les premiers coureurs s’élançaient toutes les deux minutes alors que les dix derniers partaient toutes les trois minutes.

Le premier temps de référence était celui de Cimolai (Lamp) en 1h 15′ 17 soit une moyenne de 43,037 km/h. Il allait rapidement être dépassé par Pate (Sky) en 1 h 09′ 22. Bodnar (Can) concédait 12 secondes, Tuft (Green) 22 et Durbridge (Green) 37. Ceci avant que n’arrivent les cent premiers du classement.

 

TEMPS CANON POUR MARTIN

Plus tard le champion de la République Tchèque Barta (Net) imposait sa griffe avec 1 h 08′ 08, soit 47,553 km/h, reléguant Irizar (Trek) à 52 secondes, Oss (Bmc) à 1’11, Pate à 1’14, Elminger (Iam)  à 1’15 et Bodnar à 1’26.

En un tournemain Martin (Oqs) établissait  d’autres temps intermédiaires de référence pour couper son effort en 1 h  06′ 21 alors qu’une cinquantaine d’unités devaient encore en finir. Temps canon précédant ceux de Tom Dumoulin  (Gia) de 1’39 et Barta de 1’47 Quant à Chavanel (Iam) il était crédité du 4ème temps provisoire à 2’57.

 

PERAUD CREVE …

A 16h 24 Pinot (Fdj) , très concentré, s’élançait avec pour enjeu une deuxième place sur le podium. Inutile de préciser qu’il entendait sérieusement guerroyer contre Peraud et Valverde. Dès les premiers km cependant Peraud le spécialiste confirmait l’impression visuelle en reprenant  ses treize seconde de retard sur Pinot, occupant précocement la seconde place virtuelle au général. Allure qu’il allait souverainement maintenir malgré une crevaison indésirable.

 

… MAIS DEVANCE PINOT

Valverde, paraissant émoussé, était déjà déficitaire de 1’50 au premier intermédiaire sur Martin, passant en 41ème position. A l’arrivée le podium Nibali – Peraud – Pinot était confirmé. Peraud distançait Pinot de 45 secondes  et  Valverde de  2′ 01. Bardet (Ag2r) abandonnait un trop grand écart , en sus également d’une crevaison malencontreuse, à Van Garderen ( (Bmc) qui lui soufflait la 5ème place au général, pour deux secondes seulement.

Martin  survolait ce chrono repoussant Tom Dumoulin à 1’39, Barta à 1’47et Nibali à 1’58. Peraud  finissait 7ème et Chavanel 8ème.

Tour de France 2014 - Etape 20 - Bergerac / Perigueux - VAN AVERMAET Greg