THIS IS OUR SPORT. WELCOME

PASSION PARTAGÉE

Nous suivre, c’est découvrir un peloton d’informations sur les principales épreuves du cyclisme de compétition. Calendriers, étapes, classements, anecdotes. Des émotions sur deux roues.

24/07/2014

ETAPE 18 – PAU – HAUTACAM : NIBALI RENVERSE DES MONTAGNES

Vu dans:

Ce 24 Juillet les 166 survivants du tour abordaient la dernière étape du triptyque Pyrénéen  longue de 145,5 km reliant Pau à Hautacam. Parcours ô combien périlleux avec l’ascension  du Tourmalet puis d’Hautacam en guise de dessert. Bien dur à avaler pour ceux qui reniaient la montagne. Une explication entre ténors était encore prévisible.

 

VINGT AUDACIEUX

Avant de batailler dans le Tourmalet les coureurs devaient faire face à deux côtes de troisième catégorie aux km 28 et 56, avec celles de Bénéjacq et de Loucrup. Huzarski (Net) venait à bout de la première devant Reza (Eur) et terminait second de la deuxième derrière Boom (Bel). Ces fuyards faisaient partie intégrante d’un groupe isolé dès le km 13 dans lequel étaient recensés Oss ( Bmc), Machado (Net), Voeckler et Coquard (Eur), Nieve (Sky), Bakelants (Oqs), Wyss et Chavanel (Iam), Herrada et Yzaguirre ( Mov), Marcato et De Marchi (Can), Guillou (Bse), Kadri (Ag2r), Ladagnous (Fdj) Simon (Cof) et Trofimov (Kat). Soit vingt protagonistes pas avares de leurs efforts. Coquard empochait le maximum de points au sprint intérmédiaire de Trébons confortant sa place de dauphin de Sagan (Can) dans la course au maillot vert .

 

CHAVANEL POUR RIEN, KADRI POUR 25 POINTS

Au seuil de la montée du col du Tourmalet (HC) les échappés reléguaient le peloton maillot jaune à près de 4 minutes (km 80). N’écoutant que son courage et vraisemblablement pour la simple gloriole, Chavanel s’isolait à 12 km du sommet , Machado, Coquard, Ladagnous, Reza et Guillou quant à eux étaient les premiers  décramponnés. L’aventure Chavanel tournait comme prévu en eau de boudin  et Kadri avec  Nieve partaient à l’abordage à 9 km du haut. A ce moment de la course pour beaucoup c’était l’explosion dont Van Den Broeck (Lot) et Kwiatkowski ( Oqs), tous deux pensionnaires du top 20. Kadri passait en tête devant Nieve avec  1’37 d’avance sur De Marchi, Huzarski et Trofimov puis plus de 4′ 30 sur le peloton maillot jaune, avec Voeckler notamment intercalé à 3′.

 

HAUTACAM FAIT LA SELECTION

A 42 km Valverde (Mov) focalisait toutes les attentions en allumant une première mèche dans la descente, attendu par ses coéquipiers Herrada et Yzaguirre. Action non couronnée de succès. A 20 km Nieve et Kadri avaient encore assez de réserves pour contenir d’une part les six  poursuivants Oss, Simon, Huzarski, Bakelants, Trofimov, De Marchi et d’autre part le peloton maillot jaune dûment emmené par les Astana et pointant seulement à  moins de 2’30. Démarrait alors l’ultime ascension d’Hautacam avec comme perspective une sacrée bagarre. A 12 km de la banderole Kadri était en perdition et Nieve se retrouvait esseulé avec 1’20 d’avance sur un peloton atrophié quasiment collé aux  poursuivants. A plus de 10 km Horner (Lamp) plaçait une attaque en règle. Nibali (Ast) ne se faisait pas prier pour prendre sa roue et même  à 9,4 km laisser l’Américain en cale sèche.

 

ET DE QUATRE POUR NIBALI

L’Italien n’avait plus qu’à absorber Nieve, sans un regard, ceci à 8 km du sommet, alors que Majka de son côté jouait son va-tout pour assurer son maillot à pois. A 5,6 km Pinot se déracinait du peloton accompagné de Van Garderen (Bmc) et Peraud (Ag2r) alors que Bardet (Ag2r) était  à la peine tout comme Valverde (Mov). Nibali maintenait son emprise sur la course et affichait à son compteur une quatrième victoire. A plus d’une minute Pinot   possédait assez d’atouts pour finir deuxième devant Majka, Peraud et Van Garderen.

 

Valverde en position critique abandonnait près de 50 secondes à Pinot.

Nibali conservait son maillot jaune, Pinot (2ème) et Peraud (3ème) complétait le podium. Bardet restait 5ème.

 

20140724247_241737G