THIS IS OUR SPORT. WELCOME

PASSION PARTAGÉE

Nous suivre, c’est découvrir un peloton d’informations sur les principales épreuves du cyclisme de compétition. Calendriers, étapes, classements, anecdotes. Des émotions sur deux roues.

20/07/2014

ETAPE 15 – TALLARD – NIMES : KRISTOFF AU BOUT DU SUSPENS

Vu dans:

Une des plus longues étapes du tour attendait les coureurs au départ de Tallard dans les Hautes-Alpes, avec pas moins de 222 km. Présentée comme étape de transition sans grande diffculté apparente, beaucoup évoquaient la victoire d’un sprinter. Mais attention le vent, synonyme de bordures, pouvait bouleverser la hiérarchie.

… DUO BAUER ET ELMIGER PARTIS DANS …

Dès le premier km Bauer (Gar) et Elmiger (Iam) s’affranchissaient sans crier gare du peloton pour creuser un écart  de 8’10 après trente km de course. Le peloton avec les Lotto et Cannondale avaient l’envie commune de faire descendre cette différence. Celle -ci, malgré tout, se maintenait  à hauteur des six minutes à 75 km du but, alors que les conditions météo évoluant défavorablement, devaient changer la donne. De surcroît les Oméga Pharma-Quick Step, les Astana et autres comme les Ag2r et Bmc manoeuvraient en tête à leur tour, loin de lambiner.

… UNE ESCAPADE DE PLUS DE 221 KM …

L’écart ne peinait pas à tomber à 3’30 à 60 km de l’arrivée et le peloton rangé en ligne se dépeuplait déjà. Au km 175,5 le sprint intermédiaire de la Galline donnait prétexte à Elminger de franchir le premier la ligne, alors que la pluie redoublait. Coquard (Eur)  règlait les protagonistes du peloton guère réactifs. Alors que la capitulation du duo s’annonçait imminente, il résistait de bien belle manière en gardant tout de même un matelas de 2′ 09 à 30 km de Nîmes. Plus les hectomètres se déroulaient et plus la jonction paraissait moins effective avec un peloton pourtant vigoureux mais comptant encore 17 secondes de retard à 1,4 km.

… POUR FINALEMENT ECHOUER A TRENTE METRES DE LA LIGNE !

Dès lors rien ne s’opposait à un sprint des deux compères mais c’était sans compter  avec les cadors de la vitesse. Bauer décramponnait Elmiger mais à bout de force voyait la meute fondre sur lui à une trentaine de mètres seulement de la ligne. Kristoff (Kat) sortait le bout du museau pour griller la politesse à tous et garder la suprématie de cette bagarre devant  Haussler (Iam), Sagan (Can) et Greipel (Lot).

Le Général était inchangé avant la journée de repos avec Nibali toujours en jaune.