THIS IS OUR SPORT. WELCOME

PASSION PARTAGÉE

Nous suivre, c’est découvrir un peloton d’informations sur les principales épreuves du cyclisme de compétition. Calendriers, étapes, classements, anecdotes. Des émotions sur deux roues.

17/07/2013

C’était Costa Bravo

Vu dans:

Etape 16 : Vaison-La-Romaine / Gap

Après une deuxième journée de repos bien méritée les acteurs de la grande boucle reliaient Vaison-La-Romaine à Gap sur une distance de 168 km. Avec au programme trois  » grimpeurs » de deuxième et troisième catégorie, les baroudeurs pouvaient légitimement cibler cette étape.

Vingt six échappés au gros savoir- faire

Après l’abandon de Thibaut Pinot ce sont 179 coureurs qui prenaient le départ de Vaison-La-Romaine.

Au km 24 on trouvait un peloton compact de 32 coureurs à l’avant, constitué en deux temps, auquel recollait Gallopin (Shack).

Hesjedal devant Didier franchissait le premier la côte de la Montagne de Bluye (3ème cat) au km 17,5.

Après quelques épisodes mouvementés , finalement c’était un groupe de vingt – six coureurs qui faisait valoir une avance de cinq minutes au km 43. Les fugueurs étaient Hansen (Loto), Gilbert (Bmc), Quinziato ( Bmc), Didier (Shack), Gallopin (Shack), Klöden (Shack), Voeckler (Eur), Gautier (Eur), Kadri ( Ag2r), Riblon (Ag2r), Roche (Saxo), Trofimov (Kat), Astarloza (Ast), Costa ( Mov), Coppel (Cof) Navarro (Cof) , Mori (Lampre), Velits ( Oqs), Navardauskas ( Gar), Albasini ( Green), Meyer (Green), Dumoulin (Arg), De Gendt ( Vac), Jeannesson (Fdj) , Marino ( Soja) et Hoogerland (Vac).

Kadri et Marino lance la bagarre

Ce dernier raflait les points accordés en haut du col de Macuègne (2ème cat). Le gros du peloton suivait son train-train et lâchait le morceau, cumulant jusqu’ à 10′ 17″ de retard au km 131.

A noter que De Gendt s’ était offert le sprint intermédiaire de Veynes à 45 km de Gap, empochant les 30 points revenant au premier.

A 35 km de la ligne, Kadri et Marino, faisaient preuve tant de vaillance que de toupet pour placer une première banderille, faisant fructifier leur avance seulement à 24  » au km 138. Le peloton maillot jaune quant à lui naviguait à distance à plus de 12 ‘ du duo français.

L’attaque trop frustre de ce dernier s’étouffait sous la pression de Hansen.

Tandis que le groupe de tête s’effritait Costa jouait sa carte à 18 km devant Coppel, Riblon, Jeannesson et Klöden. Il basculait en tête du col de Manse (2ème cat.) avec une petite cinquantaine de secondes sur le quatuor, puis plus loin se dressaient Dumoulin et Trofimof .

Costa réussit son coup

Dans le peloton maillot jaune Contador plaçait plusieurs piques avec quelques sueurs froides en prime.

Le Portugais Costa ne faisait pas dans le demie mesure et le bouquet lui tendait logiquement les bras comme voilà deux ans à Super-Besse.

Malgré une poursuite exaltante, les quatre poursuivants étaient dans l’impossibilité d’effectuer la jonction, Riblon et Jeannesson se contentaient des accessits.

P1050972